Des terroirs distincts
florissants de diversité

GUAT1 copy.jpg

L’importance du terroir


Les qualités du café changent de région en région

Les divers terroirs du café profitent de saveurs distinctives, qui sont accentuées par le savoir-faire du torréfacteur. Les cafés d’Afrique, par exemple, varient beaucoup. Les cafés du Kenya sont réputés pour leurs complexités aux notes de baies succulentes, tandis que les cafés de Tanzanie expriment une variété de saveurs de fruits agréablement acidulées. Les terroirs permettent ainsi aux cultivateurs de développer des cafés uniques qui varient d’une contrée à l’autre.

Puisque le café se cultive dans toutes les régions de la « ceinture du café » tout au long de l’équateur, cette diversité enrichit notablement la délicieuse complexité de ces terroirs. Les régions comme ceux de l’Indonésie, de la Chine du sud et même de Taïwan ont ainsi développé de subtiles notes florales d’épices et de fruits tropicaux. Les cafés plus robustes de la Papouasie Nouvelle-Guinée rappellent les douceurs du beurre de cacao, alors que le pays exporte habituellement des grains de café classés AA, plus gros et d’un score supérieur.

Le Yémen cultive le café depuis plus longtemps que n’importe quelle autre région du monde. D’une rareté notable, avec une demande qui ne cesse d’augmenter, la production du café au Yémen demeure néanmoins remarquablement artisanale. Pendant des siècles, son café a été mélangé en des cultivars plus doux, également reconnus dans le monde pour leur nature plus juteuse et fermentée. Les champs en terrasses sur les montagnes imposantes du Yémen assurent enfin tout un panorama. 


GUAT1-14.jpg

comprendre les terroirs

et ses gens


L'importance des gens


 

Depuis le début, on insiste à accomplir notre tâche envers les gens et le café

Chez Bluebarn, on croit dans l’approvisionnement équitable de nos grains de café grâce au commerce direct avec nos cultivateurs, qu’on fait bien attention de visiter régulièrement. Ils sont d'habitude très heureux de pouvoir mettre des visages sur nous et nous montrer le fruit de leur travail eux-mêmes. Si malheureusement, on ne peut pas directement collaborer avec eux, on travaille alors avec des partenaires voués à payer des prix équitables, bien au-delà de la moyenne du marché pour des grains de café de qualité. Bref, on nous pose souvent la question à savoir si on est « Fair Trade ». Bien qu’on a beaucoup d’estime pour cette démarche qui toutefois avantage surtout les cultivateurs capables d’acheter cette certification, on est assez heureux de pouvoir vraiment aider tous nos cultivateurs et amis d'une manière concrète et compréhensive.

 

Autrement dit, on aspire au « Direct Trade ». On souhaite aller au-delà des standards établis par le modèle « Fair Trade ». On croit pouvoir faire une plus grande différence en adoptant une approche directe où la transparence est notre priorité. Ce qui découle du commerce direct est la construction de rapports à long terme plus proches avec les cultivateurs. En bâtissant des liens d’amitié, à l’aide de visites régulières, on réussit à cultiver de véritables partenariats de confiance, avec des valeurs et une éthique partagées qui bénéficient tout le monde, essentielles pour nos entreprises respectives. On fait aussi bien attention de développer des collaborations avec des cultivateurs qui mettent la priorité sur l’épanouissement de leur communauté et sur des pratiques agricoles responsables. On s’assure quant à nous de leur offrir des prix supérieurs, plus avantageux que ce qu’ils recevront sur le marché du « Fair Trade », leur permettant ainsi de réinvestir dans leur communauté et leurs procédés.

GUAT1-64.jpg

Les exportations

Par tonne métrique

La consommation du café

Kg/capita

On essaie toujours du mieux qu'on peu pour faire une différence

Le commerce mondial du café est influencé par les prix et les terroirs correspondant aux profils et caractéristiques recherchés par les acheteurs chez les cultivateurs de café. Chez Bluebarn, on est constamment à la recherche de cafés en provenance de partout dans le monde. On est toujours en quête de saveurs et de profils uniques, avec des histoires encourageantes qui redonnent espoir en l’humanité. Les principaux bienfaits que peut générer l’industrie de la consommation moderne du café découlent essentiellement des choix informés qu’on fait tous quand on achète du café. En ce qui nous concerne, il ne s’agit pas simplement de torréfier, de vendre et de boire du café. Le plus important c’est de venir en aide là où on peut, tant chez nos clients que chez nos fournisseurs. Il faut donc qu’on soit capable de vous offrir la meilleure infusion de café, tout en soutenant nos amis qui cultivent la source de tout notre nectar, en leur achetant des cafés à des prix équitables, pour qu’ils puissent s’émanciper et que le monde du café n’en devienne que meilleur pour tous.